L'EM-1 et les hautes sensibilités

Les réputations ont la vie dure et certains continuent de montrer du doigt le "petit format" du micro 4/3 pour le bruit lors de la montée de la sensibilité. S'il reste vrai que le bruit à 3200 iso d'un micro 4/3 ne peut pas jouer face à la propreté d'un 1DX ou d'un D5 voire d'un 5DmkIII, face à l'APS-c la situation est toute différente. En effet, s'il est vrai qu'à ses débuts le 4/3 était en sensible retrait face à des APS-c, aujourd'hui, les fichiers qui sortent de mon EM-1 sont, à sensibilité égale, au moins égaux en bruit (et de mon point de vue même un peu meilleur) que ceux issus de mon vieux 7DMkI. Et à ce que j'ai pu voir, les images données pas le Pen F soutiennent parfaitement la comparaison avec celle de mon 7DMkII. Pour illustrer mon propos, je vous propose trois extraits d'images à 100% venant de mon EM-1, de mon "ancien" 7D-1 et de mon 7D-MkII. Voici un extrait à 100% de la photo du mulot présentée plus haut qui est prise à 3200 iso. Ces trois images ont été traitées dans Lightroom, à partir de fichier RAW,en utilisant exactement les mêmes paramètres. Bien sûr, les conditions,s de prise de vue étaient pour chaque image différente et le but n'est pas de comparer avec précision. Il s'agit simplement de montrer que, du moins de mon point de vue, les différences sont ténues.

Olympus OMD EM-1 à 3200 iso - extrait 100% (700x500 pixels d'une image originale de 4608x3456 pixels)

Bruit Olympus OMD EM-1 à 3200 iso

 

Canon EOS 7D à 3200 iso - extrait 100% (700x500 pixels d'une image originale de 5184x3456 pixels)

Bruit Canon 7D Mk1 à 3200 iso

 

Canon EOS 7D-MarkII à 3200 iso - extrait 100% (700x500 pixels d'une image originale de 5472x3648 pixels)

Bruit Canon 7D MkII à 3200 iso